Une université où règne dévergondage, luxure et bien d'autres choses intéressantes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 [[ Nawai Kane ]] [Finish !]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kane Nawai

avatar

Messages : 3
Date d'inscription : 09/02/2010

Un peu plus sur moi...
Âge: 17 ans !
Préférence sexuelle: ...>//
ღ Côté Coeur ღ: A gauche, pourquoi ?

MessageSujet: [[ Nawai Kane ]] [Finish !]   Mar 9 Fév - 14:56


CARTE D'IDENTITÉ ;
.



      Nawai
      Kane

      Feat Nanami [Piece]
      .
      Surnom ; Kan-chan, Kane-kun, Kaka-chan . . .
      Date de naissance ; 23 Novembre 1992
      Âge ; 17 ans . . . Et encore toutes ses dents, miracle. « Bah oui . . . faut se brosser les dents trois fois par jour si on mange plein de sucrerie comme moi ^w^ »
      Sexe ; ; A définir . . . « Mais . . . J’suis un garçon ! >w< »
      Origine(s) / Nationalité ; Origine Japonaise, mais naturalisé Américain. « Yeah ! America ! \o/ »
      Préférence sexuelle ; . . . . . « >/////< » . . . Ne lui parlez pas de ça.
      Groupe d'étudiant ; Musicien
      Statut ; Elève masculin


[size=24]BIOGRAPHIE ;
.

    C’était un Lundi ce jour-là . . . il faisait froid sur le pays Américain. La neige tombait des nuages . . . pour plusieurs parents dans un hôpital au nord de Miami, cette soirée allait être une soirée de bonheur car . . . pour plusieurs couples, ils allaient avoir leur premier enfant ou un nouvel enfant. Pour la famille Nawai, le soulagement : enfin un garçon. Le père en voulait un, pas par succession ou autre chose du genre . . . c’est juste qu’il en avait marre d’être entouré de fille. Même si les hommes se trouvaient toujours en infériorité numérique dans cette famille, il était rassuré de pouvoir enfin parler de chose de mec avec quelqu’un. Sauf que . . . sauf que . . . le petit était très attendu par l’aînée, Keyla, qui avait sept ans. Elle voulait tellement avoir un petit frère, à force d’entendre parler ses copines d’histoire impliquant le petit dernier de la famille. Pour elle . . . un petit frère signifiait une poupée masculine qu’elle pourrait jouer avec, la dorloter, la cajoler, bref s’occuper de lui comme si celui-ci n’était autre qu’une poupée de porcelaine qui ne fallait pas casser.
    Elle mit donc la grappe dessus dès son plus jeune âge, ayant carrément eu son petit mot sur le nom du dernier. Elle voulait un nom androgyne . . . et elle l’avait obtenu ! Kane . . . quel joli nom pour une poupée ! Malgré son jeune âge, la petite s’occupait de son petit frère comme une grande, délaissant celle du milieu qui, de toute façon, n’était pas du même monde, essayant de faire plaisir au paternel. Notre jeune garçon passa la plupart du temps avec sa sœur, pas seulement parce qu’elle le voulait, mais aussi du fait qu’il se sentait bien avec elle. Sa mère ne pouvait même pas le toucher, c’était Keyla qui s’occupait de lui . . . elle pouvait être très méchante envers ses parents. Il était à elle, et à personne d’autre.
    Kane grandit alors, toujours dans les jupons de sa sœur qui était devenue peu à peu celle qu’il l’avait élevé. Il suivait ses envies, et ses conseils . . . il adorait être complimenté sur son côté « gamin qui le rendait aussi mignon qu’un bébé », ce qui l’encourageait à ne pas vouloir grandir, à rester comme il était, pour elle. Rares étaient les moments à la maison où ils n’étaient pas ensemble, car . . . il fallut que le jeune aille à l’école et, avec sa mentalité, ce n’était pas tous les jours faciles. Mais il gardait le sourire, à chaque fois, même si, avant, il était en pleine crise de larme à cause d’un bobo ou d’une remarque désobligeante venant de ses camarades d’école.
    Néanmoins, de loin, il suivait les traces de ses parents . . . avec un père guitariste et une mère chanteuse, il ne pouvait d’apprécier la musique. Ce fut très jeune qu’il se mit à jouer de la guitare –pour enfant, biensûr-. Keyla appréciait la musique qu’il faisait, elle appréciait sa voix, l’aimait même. C’était sa première fan, toujours prête à l’encourager, à le consoler quand des personnes n’appréciaient pas sa musique en lui disant que tous les goûts étaient dans la nature. Elle était toujours là pour lui, toujours. Les soirs d’orage, elle l’accueillait volontiers dans son lit pour le rassurer, lui lire une histoire, et l’entourer de ses bras pour qu’il dorme. Cela ne le dérangeait vraiment pas, dorloté comme il était, il ne voulait plus quitter sa sœur.
    Plus les années passèrent, plus le jeune homme grandissait physiquement mais il restait mentalement le même, le petit frère à sa sœur. Il s’habillait comme elle le lui conseillait, agissait comme elle le lui conseillait d’agir. Mais toutes ces bonnes choses avaient une origine et, plus le temps passait, plus Keyla comprenait que ses sentiments pour Kane étaient plus fort que de l’amour qu’on pouvait donner à son frère. Plus ça allait, plus il grandissait, et plus elle le trouvait . . . désirable. Surtout quand elle pouvait le dévorer du regard, dans la salle de bain, avant de prendre un bain. Elle adorait voir le rouge qui montait à ses joues, toucher cette peau si douce pendant qu’elle lui « lavait » le dos. Elle essayait quand même de se contrôler, de ne pas aller trop loin avec lui . . . c’était quand même son petit frère, et surtout . . . ses parents pourraient débouler d’un moment à l’autre pendant les moments privilégiés avec lui. Leurs parents n’aimaient pas crier pour leur ordonner de venir manger, leur mère se déplaçant toujours dans leur chambre.
    Seulement . . . seulement . . . il bien fallut qu’à un moment, la volonté de la grande sœur plie à ses désirs. Ce fut donc le jour du quinzième anniversaire de Kane que, dans la chambre de Keyla, ils eurent leur premier baiser. Elle le trouvait vraiment adorable, avec ces joues rosies, ce visage androgyne, ce corps si frêle. Ses hormones la travaillaient atrocement . . . elle le voulait, tellement ! Mais . . . à son plus grand malheur, alors qu’elle commençait à le déshabiller tout en embrassant la peau découverte, appréciant ses petits soupirs, sa mère trouva le moyen de venir . . . elle s’inquiétait, car elle ne les entendait plus. La surprise fut de rigueur car, en voyant l’air de sa femme, le mari arriva aussi . . . et ce fut une véritable scène de ménage qui se déclara dans la chambre de la jeune fille. Kane tremblait comme une feuille, son tee-shirt sur ses genoux, son corps parsemé de traces de rouges à lèvre.
    Quelques jours plus tard . . . encore dans la chambre de la sœur, plus précisément sur le balcon. Ils discutaient, tranquillement . . . surtout d’elle, et de ce qu’il s’était passé. Puis, pendant qu’elle enjambait la rambarde, elle fixa son jeune frère qui la regardait sans vraiment comprendre ce qu’elle faisait. Lui adressant l’un de ses plus beaux sourires, l’aînée lui adressa la parole :

    « Kane-kun . . . s’il te plaît, promets moi de ne jamais changer . . . promets moi de rester toujours celui que tu es. »

    Le jeune frère ne comprenait vraiment pas . . . mais, comme bon frère qu’il était, il afficha un grand sourire de gamin en le lui promettant de façon sincère. Si c’était sa sœur qui lui demandait, alors il le ferait. Keyla en fut complètement heureuse de l’entendre et de le voir comme ça . . . « Au revoir petit frère . . . » fut les derniers mots qu’elle lui adressa, avant de se lâcher et tomber dans le vide. Ils habitaient au septième étage d’un immeuble. Kane en resta bouche bée, restant sur place sans rien dire . . . avant qu’un déchirant « Nee-chan !!!!!!!!!!!!!!!!!!!! » vint éclater ses cordes vocales. Ses parents, alarmés par ce cri, accoururent à la chambre et . . . en regardant par-dessus la rambarde, ils pouvaient découvrir leur première fille, face contre terre, inanimé, devant l’entrée de l’immeuble. Quel déchirement pour la famille . . . cette scène, cette promesse . . . le jeune homme ne l’oublierait jamais. Ce fut donc à ce moment qu’il refusa tout bonnement la maturité, de grandir . . . il allait rester celui qu’il a toujours été, malgré ses camarades et ses parents. Aucune trace apparente d’un traumatisme . . . il gardait sa gaminerie, et l’avait même parfois accentué.
    Deux ans plus tard . . . ses parents décidèrent de l’envoyer dans une université, à Miami, assez loin quand même. Il logerait donc sur le campus . . . avec plein d’inconnu. Même si cela lui faisait peur, il était obligé. Et, de toute façon, il avait ses peluches avec lui . . . et sa grande sœur qui veillait toujours sur lui, de tout la haut.



CARACTÈRE ;
.

    Prenez une dose de naturel, une demi-dose de gaminerie, une demi-dose de timidité et vous obtiendrez Kane. Même s’il aime bien se maquiller et changer de couleur de cheveux quand ça lui chante, il reste lui-même et agit selon ses envies, de façon parfois irrationnelle, juste parce que . . . « parce que et puis c’est tout ! » serait plutôt sa réponse. C’est un grand gamin qui refuse de grandir, adorant s’amuser avec des peluches et les sucreries. Il refuse la moindre once de maturité. Mais, ce monde est vaste . . . avec plein de personne qu’il ne connaît pas. Il est donc assez timide, il ne demanderait jamais à quelqu’un son chemin alors qu’il est perdu depuis plusieurs heures, préférant se débrouiller seul, de peur de les déranger. Il est aussi très influençable et très collant quand quelqu’un vient à lui pour l’aider. Il manque de confiance en soi dans ce qu’il fait, hésite toujours, même s’il en fait qu’à sa tête. Capricieux aussi, il peut vous bouder pendant toute une heure parce que vous ne voulez pas jouer avec lui ou faire une balade avec. Cependant . . . il a bien une chose où il sait quoi faire : la musique. Notre jeune Kane est quelqu’un de passionner par la musique, depuis sa tendre enfance, il balançait déjà sa tête sur les chansons qui passaient à la radio quand il avait à peine un an. Il s’est trouvé une voix dans la vie . . . guitariste et chanteur.


PHYSIQUE ;
.

    Vous voyez ce beau mâle là-bas ? Grand, bien musclé, aux cheveux blonds et aux yeux bleus ? Bah . . . détournez le regard de celui-ci car ce n’est pas lui. Regardez plutôt celui qui est assit, sur un banc, dans la cours . . . avec sa guitare et son air de petit gamin tout heureux, entrain de chantonner l’une de ses compositions. Remarquez sa chevelure, pleine de nuance, caramel, chocolat, noix de coco, avec une multitude de petites broches étoile, coccinelle et autre forme fantaisiste, chevelure mi-longue, arrivant à peine juste au niveau de ses épaules. Scrutez son minois qui est capable de faire les moues les plus adorables que celles d’un bébé, avec son petit nez légèrement retroussé, ses lèvres claires et son regard d’un marron tirant sur le noir. Tiens . . . son livret de musique s’envole . . . il se lève pour se dépêcher de l’attraper. Voyez-vous . . . il n’est pas très grand, atteignant difficilement le mètre soixante-cinq avec de grosses semelles, et on se doute très bien qu’il n’est fait pour faire du sport, vu sa structure assez frêle, ses fins bras et ses fines jambes, sa carrure assez étroite. Mais n’ayez pas peur de le prendre dans vos bras, il est assez solide, vu tout le lait qu’il boit. Notre Kane est aussi quelqu’un qui aime bien tout ce qui est piercing, mais il n’a que les oreilles de percer, ça lui suffit amplement . . . il peut mettre ce qu’il veut, allant des étoiles éclatantes au signe des hippies, en passant par deux petits gâteaux. Niveau vestimentaire . . . il privilégie tout ce qui est un peu « hors norme », joyeux. Vous ne le verrez donc pas porter de jeans, ou de vêtement avec qu’une seule couleur, ou seulement en première couche de vêtement, car il n’a pas trouvé les moyens de les customiser à ses envies. Car oui . . . c’est un fana de custumisation, tout ce qu’il porte est modifié selon ses envies.


LIEN ;
.

    Aucun lien


TOI L'ÉCRIVAIN ;
.

    Prénom ou pseudonyme ; Hemerald
    Âge ; 16 ans
    Sexe ; Masculin
    Pays ; France

    Commentaires/suggestions ; Je n'aime pas . . . les descriptions. Et je finis ma fiche plus tard, désolé ^^"
    Comment as-tu connu ce forum ; Par une certaine Sayuri ou Heyley, c’est vous qui voyez ! « Mais y’en a qui ont essayé . . . et y ont eu des problèmes ! ».
    Niveau de RP entre 1 et 5 ; Ca peut varier en même temps que le temps
    As-tu signé le règlement ; On signe où ? x)
    Multi-compte ; Premier compte !
    Fréquence de connexion ; 7/7 pour les petits passages comme ça, pour les posts . . . ça varie ^^


.


Dernière édition par Nawai Kane le Mar 9 Fév - 19:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: [[ Nawai Kane ]] [Finish !]   Mar 9 Fév - 16:40

Bienvenue sur Kiss University !

Bonne chance pour la fin de ta fiche ^^
Revenir en haut Aller en bas
Chad Standford
Fondateur sadique & sportif

avatar

Messages : 435
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 29
Localisation : Derrière toi !

Un peu plus sur moi...
Âge: 19 ans
Préférence sexuelle: Hétéro
ღ Côté Coeur ღ: Vide, depuis mon arrivée !

MessageSujet: Re: [[ Nawai Kane ]] [Finish !]   Mer 10 Fév - 0:18

Validé Wink
Bon jeu et bienvenue Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [[ Nawai Kane ]] [Finish !]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[[ Nawai Kane ]] [Finish !]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» KANE EIJI NARUSEGAWA -- FINISH {OK}
» Heartbreaker version girl [Finish]
» Kane Vs John Morrison
» Kane, Dolph Ziggler & Randy Orton VS Edge, Justin Gabriel & Chris Jericho
» Kane Vs HHH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss University :: Accueil :: Présentations :: Présentations validées :: Élèves :: Masculin-
Sauter vers: