Une université où règne dévergondage, luxure et bien d'autres choses intéressantes.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 • Contexte •

Aller en bas 
AuteurMessage
Chad Standford
Fondateur sadique & sportif

avatar

Messages : 435
Date d'inscription : 19/07/2009
Age : 29
Localisation : Derrière toi !

Un peu plus sur moi...
Âge: 19 ans
Préférence sexuelle: Hétéro
ღ Côté Coeur ღ: Vide, depuis mon arrivée !

MessageSujet: • Contexte •   Ven 19 Fév - 21:52

Contexte
.



Miami, ville d’Amérique du Nord mais aussi de tous les vices connus ; sexe, drogue, infidélité, … et j’en passe. Ville qui attire également un bon nombre de jeunes pour les soirées chic & glamour. Un point de rencontre absolument divin. Pour l’éducation des jeunes quelques universités ont ouverts leurs portes. Parmi celles-ci une université resplendissante, transpirant la richesse à l’extérieur de ses murs. Cette université, nommée la Kiss University, est toutefois un parfait exemple du célèbre dicton "L’habit ne fait pas le moine".

À l’intérieur de ces murs règne dévergondage, laisser-aller, et surtout le plaisir sous toutes ses formes. Neuf groupes étudiants y régnaient presque en maître, alliés ou ennemis les uns envers les autres. Certains sportifs honnêtes utilisaient tout leur savoir et leurs capacités physiques pour gagner, mais d’autres utilisaient la tricherie pour leur arracher la victoire à des matchs décisifs. Les racailles séchaient les cours les plus ennuyants pour pouvoir faire du grabuge ailleurs ou dans l’aile du sexe opposé puisqu’elle est quasi déserte pendant les cours. Certaines personnes s’aventuraient la nuit dans cette même aile pour se plonger dans la luxure avec leur moitié ou dans la tromperie avec une passade d’un soir et pourtant, presque tous les surveillants fermaient les yeux. « À la Kiss Univ’, tout est permis! », c’est ce diction qui était prôné par la quasi-totalité des élèves et du personnel.

Toutefois, un nouveau groupe étudiant a fait son apparition, prenant peut-être un peu trop au sérieux le fameux dicton de l’université. Ils croient que les élèves vont au-delà des limites du « tout est permis » et dénigre certains d’entre eux à cause de leur couleur ou leur religion. Et par-dessus tout, ils croient que la direction approuve ces agissements. C’est pour cela que le Nairan, le groupe d’étudiants rebelle (et extrémiste, probablement) projette de renverser la direction pour faire prévaloir l’égalité dans cette école. Pourtant, tout le monde est égaux…

Ayant fait leur QG dans l’aile des dortoirs des filles, celles-ci sont contraintes de déménager avec les garçons, et certaines en profitent énormément pour se laisser aller dans la luxure. L’université commence peu à peu à sombrer dans le chaos… les neufs groupes étudiants, alors soit alliés, soit ennemis, se rallient presque tous pour défendre leur université. Même la direction essaie d’intervenir : Ils ouvrent une nouvelle section artistique de photographie, où tous sont acceptés. Les premiers modèles et photographes choisis au hasard ne le sont pas vraiment… la direction a essayé de les choisir pour être égaux, le plus possible. Une fille, un asiatique, un noir, même un « nerd à lunette », comme le chef des racailles l’appellerait.
Pourquoi l’ouverture d’une telle section? La direction espère que les Nairans comprendront enfin qu’à la Kiss University, même si tout est permis, tous sont égaux.

Arriverez-vous à survivre dans ce palais de luxure et de torture à la fois ? Saurez-vous faire confiance à la bonne personne ? Élaboriez-vous les bonnes alliances ? Faites attention, un seul faux pas… et vous le regretterez amèrement !



.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
• Contexte •
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Contexte évolutif
» Contexte de Nox Aeterna
» Le Contexte du RPG
» Contexte & Saison 1
» Contexte : l'histoire de l'Entre monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kiss University :: Accueil :: Règlements-
Sauter vers: